Sommaire RSS

Voltaire & Buznik
03/04/2008 LE MONDE COMME IL VA
03/04/2008 vision de Babouc, écrite par lui-même
03/04/2008 Le siècle des administrateurs mondiaux...
Ituriel
03/04/2008 "Parmi les génies..."
06/04/2008 "Babouc, les folies et les excès des perses ont attiré notre colère..."
06/04/2008 "Babouc monta sur son chameau..."
Si vous voulez savoir pourquoi on se bat, parlez à mon capitaine
06/04/2008 "Babouc, ayant fait un petit présent au soldat,..."
06/04/2008 "Notre premier ministre et celui des Indes protestent souvent..."
06/04/2008 "Oh ! oh ! dit-il en lui-même,..."
On célébra la paix
06/04/2008 "On célébra la paix dans des écrits publics..."
06/04/2008 "Quoi ! s'écria Babouc,..."
06/04/2008 "Et Babouc disait en lui-même à tout moment :..."
Il était plongé dans ces idées funestes
06/04/2008 "Il était plongé dans ces idées funestes, quand..."
06/04/2008 "Comme il marquait ainsi sa douleur et sa surprise,..."
06/04/2008 "Après dîner,..."
Dès que cette fête fut finie
06/04/2008 "Dès que cette fête fut finie, il voulut voir la principale reine..."
06/04/2008 "C'est cette fantaisie qui fait vivre cent ouvriers que j'emploie,..."
06/04/2008 "Tandis que ce frère..."
Vous lui faites donc la guerre, et vous levez contre lui de petits livres, qu'il ne lit pas
06/04/2008 "Vous lui faites donc la guerre,..."
06/04/2008 "Si quelqu'un d'eux disait un bon mot, les autres baissaient les yeux"
06/04/2008 "Dès qu'il se fut défait d'eux,..."
Vous avez lu des choses bien méprisables
06/04/2008 "Vous avez lu des choses bien méprisables, lui dit le sage lettré ;..."
06/04/2008 "(...) que chaque société de mages était un frein à ses rivales ;..."
06/04/2008 "Il dit à son lettré : "je connais très bien que ces mages que j'avais cru si dangereux..."
Insensiblement, Babouc faisait grâce à l'avidité du financier
06/04/2008 "Insensiblement,..."
06/04/2008 "Tandis qu'il parlait au ministre,..."
06/04/2008 "Je veux vous la faire connaître..."
Babouc ne manqua pas au rendez-vous.
06/04/2008 "Il vit une maison où régnaient tous les plaisirs ; Théone régnait sur eux"
06/04/2008 "Babouc, tout scythe et tout envoyé qu'il était d'un génie,..."
06/04/2008 "Il craignait que Persépolis ne fût condamnée..."
06/04/2008 « Car, dit-il, si tout n'est pas bien, tout est passable. »